Cadrage vidéo du court-métrage « Malalma, la mauvaise âme » de Tibault Behaghel, réalisé pendant le Festival Kino Kabaret Ouaga, à Ouagadougou, Burkina Faso, en mars 2013.
"Dans un petit village Africain, un croque-mort blanc enquête sur les relations entre les morts et les vivants lors des cérémonies funéraires. Cet homme solitaire va apprendre peu à peu à décrypter un véritable code de l’humour « noir » qui lie les différentes ethnies entre elles et les oblige dans certaines circonstances à se moquer des morts des autres.
Entre conte moderne et western africain, Malalma présente une tradition ancrée en Afrique de l’ouest, la « Parenté à plaisanterie », à travers un film esthétique et sonore."

Scénario/Réalisation/montage

Direction de la photo/Photo de plateau

Caroline Constant

Comédien•ne•s
Lorélla Tapsoba, André Lamorthe, Omar Dondasse, Joseph Tapsoba (dit Chocho),

Musiques
Cédric Ledoré avec Jaqueline Tienhan et Edgar Pacody

Voix off

Production

Équipement
Canon 5D MarkII + Objectifs Canon & Samyang

Année
2013

Autres projets

Back to Top